La Loi de Gaia, c'est quoi ?

Bien que la sortie ne soit pas encore vraiment officielle, la sortie du e-book sur les libraries en ligne et sa parution dans la librarie du charmant petit village où vivent mes parents (et où est sorti mon tout premier roman, il y a exactement dix ans !) me forcent à écrire un petit article sur ce nouveau roman, La Loi de Gaia.

"Nouveau roman" ou, plus exactement, LE roman dont la sortie était prévue cette année, même s'il a été devancé par Si la parole était d'or... D'abord, la petite histoire : j'ai écrit La Loi de Gaia sur un coup de tête, en très exactement un mois, comencé le 26 avril et terminé le 26 mai (je ne plaisante pas, ce sont les vraies dates). Il s'agit d'une dystopie pas très sympathique (et même franchement horrible à vrai dire...) où Sarah, qui cinq ans auparavant était une jeune fille insouciante et tête en l'air, essaie d'échapper à la menace des "partisans", un groupe d'anciens esclaves qui essaient de se venger de ce qu'on leur a fait subir. Voilà en gros, même si je ne suis pas douée pour résumer mes propres livres. Cet article, en réalité, est une façon de revenir sur un post que j'avais mis sur Facebook en novembre dernier au sujet d'une série de roman dont je veux vous parler (et vous conseiller très fortement) parce que je pense que mon roman est incontestablement influencé par ceux-là, que j'ai lus quelques années avant. 


Je ne conseillerai jamais assez de lire cette série de romans pour ados. J'ai lu beaucoup de romans pour ado (ben oui, avant les études de philo, je pouvais le faire ! Et j'ai bien l'intention de m'y remettre maintenant que les études sont terminées...) mais jamais un aussi bon que celui-là, qui restera sans doute parmi mes préférés et les plus influents sur mes écritures futures.  

Voilà pour aujourd'hui, et maintenant que je vais pouvoir me remettre à lire des romans, attendez-vous à d'autres conseils ! J'attends toujours le roman qui surpassera Entre chien et loup et me fera pleurer autant que celui-là a pu me faire pleurer...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Mes 10 livres préférés

Enooormes : trois héroïnes contre les préjugés

Le texte de la semaine # 1 – Les Mains Sales, Jean-Paul Sartre